X-Corps

Avatar de l’utilisateur
Revan
Nain comme les autres
Messages : 578
Inscription : jeu. 14 févr. 2013 20:13
Localisation : Niort

Re: Présentation de Jeux

Message par Revan » dim. 14 févr. 2016 13:48

First contact: X-corp
First Contact : X-Corps est une production franco-espagnole. Inspiré par Z-Corps pour la forme et écrit par José Manuel Palacios pour Holocubierta Ediciones pour l’Espagne et le 7e Cercle pour la France, il comprend des illustrateurs des deux côtés des Pyrénées. Les deux éditions ont vu le jour en parallèle, dans les deux langues, au début de l'automne 2014.
Le jeu s'inspire, entre autres, de la série de jeux vidéo Xcom, et traite donc d'une série d'attaques extra-terrestres, prélude à une invasion de la terre. Il se place à notre époque et couvre le monde entier. Deux grandes catégories de personnage sont jouables : les survivants, c'est-à-dire des civils pris dans la tourmente ; et les X-Corps, combattants professionnels appartenant à une organisation mondiale de lutte contre les envahisseurs. Les scénarios sont évidemment différents suivant le type de personnage. Il est possible que des survivants qui se sont bien tirés d'une rencontre soient recrutés ensuite dans les unités X-Corps. Notons que l'unité d'élite des X-Corps, les Ghost Wolves, est elle aussi jouable. De même, les pilotes de chasse chargés de lutter contre les engins chandra sont accessibles.
Les gouvernements, après avoir essayé de cacher certaines informations sur l'approche d'un astéroïde dangereux qui s'est révélé être un vaisseau géant, sont maintenant en difficulté pour gérer la situation. La création d'un organisme international de lutte et d'étude est une réponse à cette crise de confiance, mais tout le monde n'est pas d'accord. Certains pays ont refusé de s'associer à l'initiative, comme la Chine. D'autres estiment que les plus gros financeurs sont les mieux protégés par X-Corps et que les pays pauvres sont plus ou moins abandonnés à leur sort. Il y a donc des conflits politiques et parfois militaires entre humains, pas seulement entre l'humanité et les envahisseurs, nom de code Chandra. De plus, le grand public n'est qu'en partie informé de la situation et des théories du complot fleurissent.
Le système de jeu est une nouvelle version du système D6 : chaque talent dépend d'un des six attributs qui définissent le personnage et permet de lancer un certain nombre de dés dont l'addition permettra d'évaluer le résultat de l'action par rapport à un niveau de difficulté. Un des dés doit être de couleur différente, c'est le dé joker. Si celui-ci fait 6, on relance et on additionne, sans limite. S'il fait 1, c'est un échec critique, aux conséquences variables. Par rapport à la version Z-Corps, certains points ont été complétés ou améliorés, comme les poursuites et mouvements, y compris les combats aériens, les dommages aux objets et aux structures, les explosions et diverses options de combat. Des règles de stress permettent de gérer les états psychologiques pouvant aller jusqu'à des syndromes de stress post-traumatique.
Les joueurs disposent par ailleurs de deux réserves de points. Les points de personnage permettent d'ajouter des dés à leurs jets mais aussi d'introduire des éléments narratifs dans la scène. Les points de bravoure, plus rares mais plus puissants, permettent de doubler le nombre de dés lancés ou de relancer totalement un lot de dés. Ces deux types de points ne peuvent être utilisés simultanément. Le meneur peut en attribuer de supplémentaires en fin de partie, qui seront soit conservés, soit échangés contre des améliorations d'attributs ou de compétences, des avantages ou des suppressions de défauts.
Le jeu compose une gamme "fermée", avec une campagne complète en cinq suppléments, comme Z-Corps. Ceux-ci permettront de découvrir progressivement des secrets du jeu, de nouvelles technologies et de nouveaux adversaires.
"Un humanisme bien ordonné ne commence pas par soi-même, mais place le monde avant la vie, la vie avant l'homme, le respect des autres êtres avant l'amour-propre"
Claude Lévi-strauss

Répondre