DD5- Tomb Of Annihilation- Table de Revan

Avatar de l’utilisateur
Revan
Nain comme les autres
Messages : 585
Inscription : jeu. 14 févr. 2013 20:13
Localisation : Niort

DD5- Tomb Of Annihilation- Table de Revan

Message par Revan » dim. 16 déc. 2018 23:13

Veuillez, chers joueurs, mettre un récapitulatif de votre dernière partie à la suite de ce message.
Si vous le faite en mode "point de vue de votre personnage"(autrement dit Rp), il y aura du bonus pour chaque personne s'étant pris au jeu.
"Un humanisme bien ordonné ne commence pas par soi-même, mais place le monde avant la vie, la vie avant l'homme, le respect des autres êtres avant l'amour-propre"
Claude Lévi-strauss

Avatar de l’utilisateur
Valkeyrion
Joueur Novice
Messages : 51
Inscription : sam. 1 sept. 2018 02:35

Re: DD5- Tomb Of Annihilation- Table de Revan

Message par Valkeyrion » sam. 22 déc. 2018 14:57

Résumé de du point de vue de mon personnage (Rodeuse Elfette Sylvestre sauvageonne) de la session du 15 décembre 2018.

Échappée du Chult, il y quelques années, j'ai appris qu'une expédition organisée par une Syndrara Silvaine se lance, je décide de rejoindre, avec d'autres aventuriers cette expédition.

Notre groupe se compose du sorcier Tralis cartographe dont son état avec je devrais bien m'entendre, de ensorceleur Ingnis Vieâticum dit Pest Falme, dont on sait peut de chose mais qui semble être âpre à la négociation, du Noble Paladin Aëlle à l’aire louche tout trois demis elfes, et d'une gnomette filoute nommé Tama, et de moi même chasseresse.

Nous sommes conviés dans une salle où de nombreuses cartes sont accrochées aux murs et déroulées sur tables, notre amis sorcier ne sait plus au donner de la tête, je jette également à un coup d’œil rapide aux cartes on ne se sait jamais. Notre hôte assise dans la pénombre au coin du feu, semble mal au point, se lève et nous explique notre mission.
Une malédiction, dont elle même est atteinte, s'est abattue sur le royaume, et condamne à une mort lente les êtres ramenés à la vie par magie, notre quête consiste à retrouver un artefact nommé extracteur d'âme se trouvant sur l'Île du Chult. Elle nous apprend qu’elle a déjà missionner un précédant groupe d'aventuriers dont elle est sans nouvelle. Elle nous informe que notre contacte sur place sera le prince Marchand Wakanaga Ôtamou, une des 7 Princes Marchands que nous pourrons trouver au Trône D'Or, le siège du pouvoir de la région.
Pour récompense elle nous offre un artefact magique à chacun, et une avance de 50 pièces d'or, qu'elle augmente à 100 suite au talent de négociateur de notre ensorceleur.


Nous sommes téléporter à Port Nvazaru, port depuis lequel j'avais trouver le navire pour rejoindre le continent, le nombre de dinosaures domestiques semble avoir augmenté depuis ma dernière visite, la ville et les diverses sculptures semblent toujours aussi bien entretenues, mais aussi belle soit cette ville cela ne vaut ma forêt natale, ni n’importe quelle autre forêt. Après quelques informations supplémentaires sur notre mission, notre manducatrice se retéléporte et nous nous dirigeons vers une première auberge, tenu par un Halfelin, afin d'y réserver quelques chambres, et goutter à la bière maison.
Avant de ressortir et nous diriger vers le Trône D'Or une Demi Orc, prêtresse débutante de son état, nous arrête et nous demande si nous pourrions lui apporter notre aide dans sa mission qui est de livrer une missive à Champ Vengeance se trouvant au bout de la Rivière Soshenstar. Tralis semble se méfier de notre nouvelle amie et me demande à plusieurs reprise de desseller le mensonge dans ses propos, mes tallent observatrice ne desselle que la vérité. Nous lui proposons de nous accompagner au Trône d’Or le temps que nous réfléchissions à sa proposition. Arriver à destination nous sommes pas conduit à la salle du trône, que nous entrapercevons, par la garde mais vers une somptueuse villa qui se révèle être celle de notre contact, malgré les insistantes demandes de PestFlame, nous en apprenons guère plus sur nôtre mission, pour seule information supplémentaire le Prince nous remet un journal.
Ressorti de la villa, nous entreprenons quelques achats pour notre expédition de l’anti-moustique, un collecteur d’eau, un fût de bière entres autres éléments, notre nouvelle amie se propose de participer, après demande de notre négociateur en chef aux frais de l’expédition en payant les canonnés.
Nous nous rendons ensuite dans la seconde auberge tenue par un Nain, et gouttons une fois n’est pas coutume à la bière de la maison. Attablés tout en dégustant notre bière nous discutons de notre mission et sommes interrompu par un barde ou ménestrel Halfelin qui se propose de nous fournir des informations moyennant un paiement, qu’il se propose de rembourser par la suite. Il entame une chanson au sujet de deux charlatant et faux dieux, et d’une liche triste ses âmes étant aspirées pour une étrange machine, il fait également allusion à 9 tombes, tombes que je penses être situé au sud de l’île.

La nuit tombant nous quittons l’auberge pour rejoindre nos chambres vers l’autre auberge.

Avatar de l’utilisateur
Firerune
Joueur Compétent Confirmé
Messages : 379
Inscription : dim. 17 déc. 2006 15:06
Localisation : Courlay

Re: DD5- Tomb Of Annihilation- Table de Revan

Message par Firerune » sam. 29 déc. 2018 11:14

Salut à tous

Voici le résumé de la séance du 15/12/18 vue par Tralis Greydragon

Cela a commencé quand un cartographe réputé (apparemment), c’est-à-dire moi, a été engagé par dame Syndra Sylvène magicienne aventurière à la retraite pour une expédition dans une partie du monde peu connu (c’est-à-dire que je ne connais pas), le Chult. Le Chult avec ses jungles inexplorées, ses lézards géants m’a ton dit, c’est dire si j’étais excité. Par contre, pour ma nouvelle employeuse, cette expédition est une urgence vitale. Elle a été touchée par la « malédiction mortelle », une puissante malédiction venue des profondeurs des jungles de Chult qui affecterait les personnes qui sont « revenues à la vie », cette malédiction l'affecterait de façon lente et « létale ». Et ce mystérieux et inquiétant phénomène serait en train de s’étendre. C'est en tout cas ce que j’ai cru comprendre lors de la réunion avec les autres « aventuriers » invités par dame Sylvène, il y a d’abord le plus reconnaissable, Aëlle le demi-elfe paladin de Bahamut, c’est écrit sur son armure. Puis Tama, une gnome, je pense par le matériel particulier qu’elle transporte, il y a de grande chance que ce soit une roublarde. Vient ensuite Valkeyria une elfe sylvaine en armure de cuir avec plusieurs arcs et épées courtes qui pourrait faire penser à une guerrière sauvage ou une rôdeuse. Et enfin Ingnis Vieâticum dit Pest Flame le jeteur de sort profane, il n’a pas d’armure, ce n’est donc pas un sorcier, probablement un mage ou un ensorceleur. Manifestement aussi très porté sur l’argent, vu l’ardeur dont il a mis à renégocier notre « prime » et notre avance, je me méfierais de lui pour garder l’or du groupe. De toute façon, pour moi, les valeurs matérielles comme l'or ne sont que des outils qu'ils faut parfois utiliser pour trouver le vrai trésor.

Si la dame Sylvène a pensé à moi pour cette expédition, les autres personnes présentes doivent être expérimentés. Du moins, je l'espère. Car elle a gaspillé ses ressources pour envoyer précédemment plusieurs expéditions sans succès, c'est-à-dire, qu'on est sa dernière chance. Mais elle bénéficie encore de puissants alliés puisqu'elle nous a parlé d'un prince marchand, Yakanga O-TAMOU..
Après une téléportation « de masse » (notre employeuse et nous) vers Port Nvazaru la plus grande cité de ce mystérieux continent, dame Sylvène nous laisse pour aller se reposer. Nous nous renseignons auprès des « locaux » sur les différentes auberges de la ville. Sur les deux existantes, nous choisissons « Le Lézard Rugissant ». Sur place, nous réservons nos chambres et nous en profitons pour écouter des rumeurs qui nous aides pas beaucoup pour l’instant. Mais nous nous renseignons au sujet du prince marchand et nous apprenons sa place dans le conseil des 7 princes à partir du « trône d’or » (lieu du gouvernement local). Nous choisissons d’aller voir le prince marchand au cas où il pourrait nous donner des indices pour orienter nos recherches, car il nous faudrait un point de départ, ce n’est pas le cas pour l’instant. Heureusement pour nous la visite au prince marchand fut fructueuse.

Bien qu'en chemin, nous rencontrâmes une demi-orque prêtresse de Thorn (débutante) qui demandait de l'aide pour rejoindre un camp appelé « vengeance », elle a plutôt l'air d'une tête de « linotte », elle n'a pas d'arme ni de matériel pour sa mission.
Mais revenons à la mission, si on écarte le fait qu'Ignis a encore essayer de « grappiller » quelques pièces d'or et du matériel, le prince a pu nous fournir des informations intéressantes comme un journal d'un explorateur et l'orientation vers un membre des Ménestrels localisé à l'autre auberge de la ville. En recoupant les informations données par le ménestrel, par le prince marchand et celles récupérer sur le journal, nous avons pu établir que la malédiction serait lié à un artefact appelé « l'Extracteur d'Âmes » et qu'il serait une machine située dessous des tombes de 9 « faux dieux » quelque part au sud de la péninsule du Chult. Mais que des informations sur ces « faux dieux » seraient placées dans les différents temples en ruine situés parmi la jungle. À noté que le prince marchand nous a aussi fourni une carte partielle du Chult, que je me ferais une joie de compléter. Mais grâce à cette carte, nous savons qu'il y a un temple en ruine près du camp « vengeance ». Cela tombe bien, nous avons une personne à aider à aller à ce camp. Nous avions donc notre point de départ pour commencer l'expédition et comme je m'y attendais, notre mission commence par une suite de petits indices tels de petits cailloux. Et pas comme l'espérait Ignis « PestFlame », une grosse flèche affichée dans le ciel. Mais revenons à nos lézards, comme dit l'expression locale que j'ai entendus aujourd'hui, nous avons donc pu commencer à préparer le matériel pour cette expédition (baume anti-moustique, etc.). La prêtresse demi-orque se propose de payer les canoës, un bon point pour elle. Nous verrons demain pour le transport, j'ai hâte.

A+

Cypher
Petit Joueur
Messages : 11
Inscription : lun. 17 sept. 2018 11:56

Re: DD5- Tomb Of Annihilation- Table de Revan

Message par Cypher » sam. 19 janv. 2019 17:57

Résumé de la séance du 15/12/18 par Aëlle (Paladin demi-elfe) :

Mon histoire a commencé quand la bienfaitrice de ma famille, dame Syndra Sylvène, nous a envoyé une missive demandant de l'aide urgemment. Apparemment elle avait besoin d'aide pour une mission vitale, elle est victime d'une malédiction mortelle, créée par des cultistes dans la jungle de Chult, cette malédiction draine la vie des personnes ayant été ressuscitées par la grâce de Bahamut. Cette malédiction s'est propagée à tout le continent de de Chult et pourrait même menacer les autres continents. Quoi qu'il en soit, ces terres devaientt être purifiée et ce culte damné anéanti.

J'ai rassemblé mes affaires personnelles et ai pris le bateau pour rejoindre dame Sylvène au plus vite. Une fois arrivé, j'ai rencontré d'autre aventuriers, eux aussi appelés par dame Sylvène. Il y avait une elfe sylvaine avec une carrure imposante, avec son arc et ses épées courtes, sans aucun doute un rodeur pour nous servir d'éclaireur, une gnome essayant de se faire discrète, vu son manque d'armure et d'armes, ce doit être une crocheteuse pour ouvrir les portes. Enfin, il y avait 2 demi-ellfe, Visiblement ces 2 là sont plus orienté sur la magie à la recherche de leur intérêt personnel que sur le bien être de tous. Ne sommes nous pas demi-elfes, l'incarnation de la paix entre les différentes races ? Ne devons-nous pas être au service de la communauté ? A voir les bottes du premier celui-ci doit sûrement être un explorateur quand à l'autre, aux vues de son acharnement à dépouillé dame Sylvène de son or, c'est sûrement un hybride elfe-nain tourné vers une magie qui lui coûte une fortune à développer.

Plusieurs expéditions ont été lancé auparavant, aucune n'est revenu, mais je ne reculerai pas. L'honneur de ma famille est en jeu et mon dieu attend de moi de purger ces terres de ce mal. Dame Sylvène n'a plus beaucoup de ressources mais dispose néanmoins d'appuis puissants parmi les 7 princes marchands qui dirige port Nvazaru. Après une téléportation de groupe vers le port, nous avons décidé de rendre visite à un prince afin d'obtenir plus d'information sur la malédiction qui serait en fait un object; l'extracteur d'âmes qui siphonnerait les âmes des ressucités, quelle abomination, si Bahamut accorde une seconde chance à des élus, ce n'est pas pour que des dégénérés leur retire à des fins occultes.

Une demi-orque prêtresse d'un dieu païen nous a demandé de l'accompagner jusqu'au camp vengeance (une quinzaine de kilomètres dans les terres avec des mort-vivants rodant autour), nous lui avons donné rendez-vous car nous étions sur la piste d'un informateur, un ménestrel de l'organisation qui semble avoir le plus d'informations sur l'extracteur d'âmes. Nous l'avons trouvé dans une taverne en train de chanter, après l'avoir amené à notre table, celui-ci nous a chanté une histoire confuse à propos de tombes de 9 faux dieux au sud de l'île. Après concertation, nous avons décidé que le camp vengeance du demi-orque serait un bon point de départ. La journée se terminant, nous avons juste eu le temps d'acheter quelques préparatifs pour le voyage (baume anti-insectes) mais pas de nourriture. Pendant ce temps là, la demi-orque était supposée s'occuper de nous trouver des canoës pour que l'on rejoigne le camp plus rapidement. Enfin, nous sommes retournés dans une auberge que nous avions remarqué plus tôt dans la journée afin de pouvoir dormir tranquillement.

Cypher
Petit Joueur
Messages : 11
Inscription : lun. 17 sept. 2018 11:56

Re: DD5- Tomb Of Annihilation- Table de Revan

Message par Cypher » ven. 25 janv. 2019 18:10

Résumé de la séance du 19/01/19 par Aëlle, le demi-elfe paladin de Bahamut :

Alors que nous retournions à l’auberge chargés de nos précédents achats, au détour d’une grande rue, un cri retentit « Attention ! » La seconde d’après le demi-elfe sorcier s’écroulait après reçu une pierre dans la tête.
« Embuscade ! » Ai-je pensé en m’abritant derrière mon bouclier avant de regarder autour. Le gnome s’était agenouillé et utilisait une potion de soin sur le sorcier, c’était mon devoir de les couvrir. Après quelques instants, ne voyant pas d’agresseurs mais une foule de badauds s’attrouper autour pour regarder l’état du magicien, j’en conclus que ce n’était qu’un accident. Cependant, de nature prudente, je vérifiai mes possessions au cas où un maraud aurait profité de l’occasion pour me faire les poches. Alors que je me relevais, une espèce d’oiseau largua une déjection sur mon casque. Ne pouvant rien faire à cause de la population autour, je restreignis mon envie de lui larguer une javeline et rentra en direction de l’auberge. Là, nous décidâmes de planifier le lendemain et préparer la suite du voyage. Cependant, l’ensorceleur cupide demanda à faire bande à part avec l’elfe et nous rejoindre à fort vengeance pour lui montrer sa collection de pierres précieuses. Quelle idiotie ! Ce n’est pas ma collection de pierres précieuses que je lui aurai montré moi, une des seules belles personnes de sexe opposé qui s’en va. J’enrage de ne pas avoir eu cette idée avant l’autre. Nous partîmes ensuite nous coucher, j’avais un peu de travail avant, nettoyer cette infâme déjection de mon armure et ensuite rendre grâce à mon dieu afin qu’il m’aide à apporter sa grâce sur ces terres profanes.

La nuit fût courte car nous fûmes réveillés par des hurlements, on se battait dans la ville. Je m’empressai donc d’enfiler mon armure et de rejoindre mes compagnons. Seuls le sorcier et le gnome était là, les 2 autres devaient sûrement être occupés. Nous sortîmes de l’auberge et nous dirigeâmes vers la place d’où venait la clameur. D’après les personnes fuyant le combat, des mort-vivants avaient pénétrés dans la ville et commençait à tout tuer. En entendant cela, mes forces se décuplèrent à l’idée de massacrer des créatures impies pour la gloire de Bahamut. Rapidement je me retrouvai seul car le reste du groupe n’arrivait pas à me suivre. J’entendis une voix dans ma tête me disant de ralentir car le gnome avait de petites jambes. Alors que mon cœur me disait de foncer, je décidai d’attendre les autres afin de planifier l’affrontement à venir. L’idée était simple : faire un maximum de bruit et attirer les mort-vivants dans une impasse étroite, avec mon bouclier je bloquerai les ennemis pendant que les autres utiliseront leurs projectiles, un à un, nous les détruirions tous. En arrivant sur la place, nous découvrîmes une scène de chaos, des corps jonchant le sol, des civils paniqués qui couraient dans tous les sens et plus loin des miliciens qui se battaient contre les morts. Je demandais alors à Bahamut de m’indiquer où se trouvait mes cibles à occire. Il y avait à proximité 10 zombies, 9 squelettes et 1 ghoule, plus loin, en direction de la forêt, je détectais un autre groupe de morts-vivants. En voyant ces abominations tuer des innocents, une rage s’empara de moi, oubliant le plan, je me retrouvai rapidement au milieu de la mêlée dans un combat à mort contre les squelettes, soutenu par les projectiles des membres du groupe. Mon fléau tournoyait et frappait de plein fouet les squelettes en continu mais malgré les dégâts infligés, ceux-ci ne s’écroulaient pas. Au loin, la milice se battait contre les zombies alors que la ghoule s’amusait avec sa nourriture. Soudain mon flanc fut perforé par un lance d’un squelette, alors que je châtiais cette créature, une autre me donna un violent coup d’épée qui passa à travers mon armure. Me voyant encerclé et dans un sale état, je décidai d’implorer Bahamut de me donner la force de me venger et de détruire ces créatures impies. De la lumière jaillit de mes mains et je sentis l’énergie de mon dieu couler à travers mes veines. Cependant, la ghoule vit la lumière et sentant sa vie menacée décida de m’attaquer avant que je lui montre la colère de Bahamut. Toujours encerclé par les squelettes, dont le nombre avait réduit, le combat était féroce, je distinguai le gnome dans leur dos, essayant de perforer leur crâne, tandis que des éclairs bleus fusaient dans tous les sens. Un squelette me déstabilisa avec une de ses attaques avant que la ghoule ne m’assène un coup d’une violence incomparable. Alors que je m’effondrai, en me vidant de mon sang, je vis un éclair incinérer la ghoule, le magicien se montrait enfin utile. Ma conscience m’échappait et je sentais une fraicheur m’entourer, je tombai inconscient au sol. La chose dont je me souviens ensuite est la vision du magicien me forçant à avaler une potion de soin. Je regardais autour de moi, la bataille était terminée et nous avions triomphé du mal. Alors que l’excitation de la bataille diminuait, je me sentis plus fort, un demi-elfe nouveau, Bahamut ne voulait pas que son serviteur meurt et lui avait conféré une nouvelle force pour purifier ces terres. Grâce soit rendue à Bahamut !
Je demandai alors ce qu’il c’était passé pendant que j’étais inconscient. Après discussions, je rendai une potion au gnome car celle-ci en avait, d’après ses dires, utilisé une pour essayer de me sauver. Je décidais alors de sonder les alentours afin de voir s’il restait d’autres morts-vivants aux alentours ; rien, même ceux de la forêt avaient disparus. Je décidai de traiter rapidement les blessés qui pouvaient être sauvés.
Après avoir vérifié que le temple de Timéra était intact, le mage fit une offrande à sa déesse protectrice et nous retournâmes nous coucher. Avant de me coucher, je rendis grâce à Bahamut pour son amour envers son serviteur.

Au petit matin, fidèles à notre programme nous retrouvâmes la prêtresse demi-orque et décidâmes d’aller au marché acheter de la nourriture et des potions pour notre quête, sur le chemin nous entendîmes des rumeurs comme quoi des nécromanciens responsables de l’intrusion des morts d’hier soir allaient être livré en pâture à des raptors dans les arènes. Un châtiment trop clément pour ceux ayant pactisé avec la mort.
Nous achetâmes de la nourriture en quantité, cependant les potions étaient horriblement chères, à croire que l’ensorceleur les vendait. Nous n’en achetâmes pas et allèrent vers le port rencontrer le capitaine sang-dragon afin qu’il nous conseille sur un guide à prendre pour nous guider jusqu’à Fort vengeance. 5 pièces d’or par jour et une avance de 30 jours, c’était horriblement cher surtout que l’elfe rodeuse était originaire de l’île et que sa présence nous aurait évité de payer inutilement une guide. Cependant celle-ci semblait avoir une quête à nous confier en échange de la gratuité de ses services. Nous partîmes dans l’heure en canoës en direction de Fort Vengeance.

Le voyage dura 10 jours, dont 9 de canicules, le manque d’eau nuisait à mes compagnons et leurs états semblaient fatigués. Je décidai d’implorer Bahamut pour qu’il m’offre la possibilité de préserver nos ressources comestibles des maladies. Quand nous arrivâmes à Fort Vengeance, nous vîmes une marée de cadavres autour du fort, certains pourrissaient, d’autres étaient calcinés, visiblement, le fort devait subir régulièrement l’assaut de puissances obscures. Nous entrâmes dans le camp et furent reçu par le commandant qui nous remercia d’avoir escorté l’apprentie prêtresse. Il formula ensuite comme requête que nous accompagnions 7 malades à Port Navarin afin qu’ils soient traités, cependant, nous ne pouvions pas nous permettre de retarder notre quête de 20 jours mais je ne pouvais également pas les abandonner à leur sort. Pendant que mes compagnons discutaient avec le commandant pour obtenir des renseignements, je me rendis à l’infirmerie, grâce à mes connaissances en médecine, j’examinai les malades et imposai mes mains sur les 2 dont l’état était le plus critique. Maintenant, le commandant avait 2 personnes pour accompagner ses malades jusqu’au port sauf que celui-ci semblait d’un autre avis . . .

Répondre