Shadowrun Anarchy : Néo-Révolution

Avatar de l’utilisateur
Valkeyrion
Joueur Novice
Messages : 96
Inscription : sam. 1 sept. 2018 02:35

Shadowrun Anarchy : Néo-Révolution

Message par Valkeyrion » dim. 17 nov. 2019 12:04

Les runners sont convoqués dans un bar sordide de la capitale. Un M Johnson, troll vêtu d’un costume blanc immaculé, ce qui est étonnant les attend dans le coin. Un barman elfe monorauriculaire tente de laver ses verres derriere son Zinc.

M Johnson, confie au groupe la mission d’assurer la sécurité d’un transfert de 5 caisses, de camion à camion en passant par un lieu neutre : un entrepôt, les deux camions ne devant pas se rencontrer. La mission aura lieu dans une semaine. Les divers renseignement pris concernant la mission, le troll reçoit un coup de fils et confie une nouvelle mission, qui doit être réalisée immédiatement : réceptionner une caisse en dehors de Paris et la livrer dans Paris, le tarif sera doublé vue l’urgence de la mission. À peine la mission acceptée que la tête du Troll explose, son costume n’est plus immaculé. Le tir provenait d’un immeuble en face.

Sortie dans la rue les runners se dirigent vers l’immeuble d'où provenait le tir. John passe pas la porte d'entrée, Charlie et le Mage contourne le bâtiment chacun de son côté pour accéder à la porte de service.
John tombe rapidement sur le tuer et le neutralise, pendant que Charlie neutralise la supposé voiture du tueur. Le tuer neutralisé les runners se retrouvent le fouillent, Charlie le prend en photo et l’envoie à son contact pour obtenir son identité : il s’agit d’un tueur à gage notoire travaillant essentiellement pour Dassault. Sur lui ils trouvent un équipement classique armes et autres gadgets usuels, mais également des balles à têtes bleus, qu’ils conservent tout comme son comLink.

La mission n’attendant pas les runners s’en retourne à la voiture, pour se diriger vers le lieu de rendez vous, et aperçoivent un hélicoptère de Doc Wagon, le tueur avait une bonne assurance et les moyens de se la payer.
Valkeyrion aka Pierre

Répondre